NOS VOITURES DE LA MARQUE

DSCN0370 PORSCHE 944 

Propriétaire : Daniel

Année : N.C

PhotosCaractéristiquesHistoire

Les caractéristiques de cette voiture ne nous ont pas encore été communiqués.

Issue du crayon de Anatole Lapine, un designer letton, la 944 fut présentée en 1981 au Salon automobile de Francfort.

La 944 reprend les lignes de la 924, en les extrapolant. La 924 possède un bas-moteur audi (d’où le prix plus abordable), et la 944 remplacera progressivement au catalogue sa devancière. La 924 sera en effet produite jusqu’en 1988, les dernières séries (924S) intégrant même le moteur de la 944, légèrement « dégonflé » pour la circonstance (150 puis 160cv en 1988).

Au niveau esthétique, elle reprend les caractéristiques de la 924, ses ailes renflées rappellent celles de la 924 Carrera GT.

Côté technique, tout comme sa petite et sa grande sœur (la 924 et la 928), elle dispose de la transmission « Transaxle » (Le moteur situé à l’avant de la voiture est relié à la boîte de vitesses logée à l’arrière par letransaxle. Cette répartition des éléments mécaniques permettent d’obtenir une répartition des masses proche de 51/49 entre l’avant et l’arrière, et d’avoir ainsi un châssis parfaitement équilibré). Ce châssis est directement dérivé de celui de la 924, il est notamment amélioré au niveau des suspensions et du système de freins.

Pour la motorisation, on trouve sous le capot un 4 cylindres 100 % Porsche. C’est en fait un demi moteur de 928 : en effet, son inclinaison est due au fait que le V8 de la 928 a été « coupé en 2 ». Pour les dernières évolutions de ce 4 cylindres, la cylindrée passera des 2,5 litres d’origine à 2,7 litres puis à 3,0 litres (sur les modèles 944 S2, et sur la 968). À l’époque, avec 3 litres de cylindrée, il s’agissait du plus gros 4 cylindres essence monté en série, toutes marques confondues.

Dans la 944 de 1981, ce moteur atmosphérique, d’une cylindrée de 2,5 litres doté d’une culasse à 8 soupapes, développe une puissance de 163 chevaux. Il connaîtra plusieurs évolutions (en passant par une version de 2,7 litres) jusqu’à atteindre une cylindrée de3,0 litres donnant une puissance de 211 chevaux en version atmosphérique avec une culasse à 16 soupapes dans la 944 S2. Il y aura également une version turbo-compressée, développant 220 puis 250 chevaux, avec la cylindrée originelle de 2,5 litres et la distribution à 8 soupapes.

En 1991, la 944 est remplacée par la 968, construite sur la même base mais dont l’esthétique a été revue pour lui donner un air de famille avec la 928 et la future 911 de la série 993 (qui sortira fin 1993). La 968 sera équipée d’un moteur atmosphérique de 3,0 litresde cylindrée développant une puissance de 240 chevaux, grâce notamment à une distribution variable, dénommée « Variocam ».

RETOUR AUX MARQUES RETOUR AUX MARQUES