NOS VOITURES DE LA MARQUE

MERCEDES-2 MERCEDES GD 300 

Propriétaire : Madeleine et Jean-Louis

Année : N.C

PhotosCaractéristiquesHistoire
  • Type : Cabriolet
  • Moteur : 5 Cyl – Diesel
  • Cylindrée : 300 cm3
  • Puissance : 84 ch
  • Puissance fiscale : 11 cv
  • Traction : 4 x 4 – 4 x 2
  • Boite manuelle : 4 rapports
  • Longueur : N.C
  • Hauteur : N.C
  • Poids : N.C
  • Réservoir : 70 litres
  • Consommation moyenne : 10 litres
  • Vitesse maximale : 100 km/h.

La Mercedes-Benz Classe G (« G » pour « Geländewagen », « tout-terrain » en allemand), est un véhicule tout-terrain 4×4 de la marque allemande Mercedes-Benz connu pour ses talents de franchissement, sa conception 4×4/motorisation et sa technologie embarquée faisant d’elle une référence internationale dans ce domaine. Elle est fabriqué à Graz en Autriche chezSteyr Puch, entreprise renommée pour ses véhicules tout terrain et qui participa à sa conception. Elle est disponible en version courte (3 portes), longue (5 portes) et cabriolet.

Elle fait partie de la catégorie des « baroudeurs » tels que ces principaux concurrents : Hummer H1 et H2, Jeep Wrangler,Land Rover Defender. Le Peugeot P4 est une variante de ce véhicule.

Ce véhicule est apparu sur le marché en 1979 alors qu’il avait été développé pour des applications militaires et a évolué du statut d’utilitaire vers celui de 4×4 de luxe, s’embourgeoisant au fil de ses évolutions. Si elle su moderniser sa présentation intérieure (et extérieure) au fil des ans, avec notamment une évolution récente de la planche de bord, ce véhicule n’en demeure pas moins un vrai tout terrain, notamment grâce à une particularité assez rare, celle de disposer en série de trois blocages de différentiels, à l’instar de son « cousin » le Steyr-Puch Pinzgauer. Le revers de la médaille de cette conception tridécénale est un comportement routier d’un autre âge dû à son châssis séparé et ses essieux rigides qui ont conservé de grand débattements. Ces solutions font certes merveille en tout terrain mais ne brillent guère sur la route. En version sportiveAMG, le châssis est complètement dépassé par la puissance du V8 compressé.

Elle est actuellement dotée d’une boîte automatique à sept rapports (la 7G-Tronic) avec passage manuel des vitesses en mode séquentiel, suspension à essieu rigide à l’avant et à l’arrière, antipatinage, système de stabilité, dispositif à quatre roues motrices permanentes et trois blocages de différentiels (avant, central, arrière) en série. Une version sportive AMG était proposée jusqu’en 2012, dotée d’un V8 5,5 L à compresseur développant 500 chevaux associé à une boîte automatique à 5 rapports (contre 7 pour le reste de la gamme) avec des performances impressionnantes malgré les 2,6 tonnes de l’engin (ce moteur n’était disponible qu’en version 5 portes) et sa vitesse maximum était officiellement bridée à 210 km/h.

 MERCEDES SLK 200 COMPRESSOR 

Propriétaire : Isabelle et Hervé

Année : 2001

PhotosCaractéristiquesHistoire
  • Type : Cabriolet
  • Moteur : 4 Cyl – Essence
  • Cylindrée : 1796 cc
  • Puissance : 84 ch
  • Puissance fiscale : 163 cv à 5500 tr/min
  • Type : Propulsion
  • Boite manuelle : 6 rapports
  • Longueur : 408 cm
  • Hauteur : 130 cm
  • Poids : 1290 kg
  • Réservoir : 70 litres
  • Consommation moyenne : 9,6 litres
  • Vitesse maximale : 223 km/h.

La Classe SLK est un coupé-cabriolet apparu en 1996. Transgressant les codes conformistes du milieu des années 1990, le constructeur Mercedes-Benz fut l’un des premiers à réveiller le concept de cabriolet équipé d’un toit rigide escamotable. En 1995 et 1996, la Mitsubishi 3000 GT Spyder, malgré sa faible diffusion, fut commercialisée aux États-Unis et au Japon avec un toit rigide.

La denomination « SLK » correspond, selon le constructeur, à l’idée d’un roadster sportif, léger et court – sportlich, leicht, kurz en Allemand.

RETOUR AUX MARQUES RETOUR AUX MARQUES