MOTOBECANE 

Propriétaire : Jean-Louis et Madeleine

Année : N.C

PhotosCaractéristiquesHistoire

Les caractéristiques de cette moto ne nous ont pas encore été communiqués.

1924 : Charles Benoît et Abel Bardin conçoivent leur premier motocycle, la MB1, puis grâce au support financier, administratif et technique de Jules Bénézech, le 11 décembre 1924, les ateliers de la Motobécane à Pantin sont créés2 en sort la Motobécane, un modèle à fourche pendulaire non amortie équipé d’un moteur deux-temps bicylindre de 175 cm3 à transmission par courroie. Ce modèle très simple se vendra jusqu’en 1929.

1926 : Création la marque Motoconfort en avec la sortie de la MC1 de 308 cm3 – avec une plaque rivetée « Moteur breveté Motobécane » – c’est la première moto de grosse cylindrée construite par les ateliers. Cette marque est aussi créée dans le but de ne pas compromettre le nouveau succès de l’entreprise en cas d’échec des ventes.

1929 : Début de production des BMA pour « bicyclettes à moteur auxiliaire » équipées d’un moteur 2-temps de 100 cm3. Ces petites machines munies de pédales peuvent se conduire sans permis dès l’âge de 16 ans mais ne doivent pas dépasser les 30 km/h ni peser plus de 30 kg. Le premier modèle est désigné « B1 ». La réglementation change pendant l’occupation et la catégorie BMA disparaît après la Seconde Guerre mondiale. Une nouvelle catégories voit le jour : le vélomoteur, de moins de 125 cm3, et les cyclomoteurs, de 50 cm3. En dix ans, Motobécane produit environ 150 000 BMA. Dans les années 1930, Motobécane devient un grand constructeur de motos, avec de nombreux modèles de toutes cylindrées. On voit même des prototypes de 750 cm3 à quatre cylindres. Certains modèles ont aussi pris la dénomination « Motoconfort » pour des raisons commerciales.

1933 : La société produit sa première moto à 4-temps de 250 cm3. Durant cette période, une moto avec moteur à quatre cylindres en ligne est également produite en très faible quantité.

1945 : Juste après la Seconde Guerre mondiale, lancement d’un modèle dérivé d’un vélomoteur d’avant-guerre la D45, monocylindre à soupapes latérales de 125 cm3 devient assez populaire et sera produite jusqu’en 1961.

1946 : Présentation de la serie Z avec la Z46C équipée de suspensions et d’un moteur culbuté, elle sera commercialisée en 1947.

1949 : Commercialisation de la Z2C 175 cm3 à la technologie KTm 250 48 ch

1954 : Motobécane lance la 350 cm3 L4C, équipée d’un très atypique moteur bicylindre en ligne, c’est un échec commercial.

1964 : Arrêt de la fabrication de la série « Z ». Pour la première fois depuis sa fondation, la firme ne produit plus de motos mais uniquement des cyclomoteurs et des bicyclettes.

1969 : Retour à la moto avec le lancement des 125 bicylindres 2 temps.

1972 : Lancement de la 350 trois cylindres 2 temps.

1975 : Motobecane-Motoconfort prend le contrôle de son concurrent VéloSoleX et rapatrie sa fabrication dans une de ses usines à Saint-Quentin.

1976 : Retour à la marque unique Motobecane avec l’abandon de la marque Motoconfort.

1980 : Arrêt de la fabrication des LT3 125 bicylindres, le prototype LT4 qui devait lui succéder ne sera pas commercialisé.

1983 : Motobecane fait faillite, puis devient MBK Industrie suite à la reprise par différents actionnaires dont le géant mondial Yamaha.

1986 : Yamaha devient actionnaire majoritaire et prend le contrôle de MBK Industrie.

RETOUR AUX GALERIES RETOUR AUX GALERIES