• 06 72 42 01 26
  • infos@acve23.com

Le rallye des deux charentes

Le rallye des deux charentes

Ne reculant devant aucune difficulté, Dominique et Carole se sont lancés dans l’organisation de la sortie annuelle de l’ACVE…. suivis par 11 équipages prêts à tout (ou presque !).  Après de multiples échanges par sms, mails, téléphones, nous voilà parés.

Jour 1 : mercredi 22 août – de Guéret à Royan

 

Rendez-vous est donné sur le parking d’Intermarché de Guéret de bonne heure et de bonne humeur. Heureusement que Carole part en solitaire (avec son chien et sa grosse voiture) et en différé car le président a oublié le jus d’orange….
Première escale à Fursac pour récupérer les Sébastienois en 2CV.
Le traditionnel petit-déjeuner est pris à Saint-Germain-de-Confolens ; André en profite pour effectuer une petite intervention technique sur sa 2CV prise de chaleurs.

Le château de Villebois-Lavalette nous accueille pour le pique-nique ; avec la chaleur écrasante qui règne, nous apprécions particulièrement la cour immense avec un grand arbre généreux en ombre et les tables aimablement mises à notre disposition par les amis du château. Pendant que Philippe et François, gendre du président, partent à Angoulême à la recherche de plaquettes de freins pour l’Austin Healey (merci le réseau des amoureux de voitures anciennes !), une charmante guide nous fait la visite, intérieurs et extérieurs.

Nous repartons avec 33° Celsius sur la tête pour 2 bonnes heures de route pour Royan.

Une petite demi heure pour une douche bienvenue et nous repartons en covoiturage au Casino de Pontaillac où nous sommes installés en terrasse face à l’océan. En remplissant nos assiettes plusieurs fois (buffet d’entrées et de desserts à volonté encadrant le plat principal), chacun admire, selon les goûts, les baigneuses, les villas ou le coucher de soleil…..

Jour 2 : jeudi 23 août – de Royan à cognac

 

Après une bonne nuit au frais (merci la clim.), nos guides de la matinée, Bruno et Bernadette (nos B&B préférés à Royan) arrivent dans une superbe jaguar XKR 140 couleur crème.
Tous ces messieurs se précipitent sur la vénérable anglaise et son moteur puis, en route pour descendre le long des côtes de l’estuaire, après avoir récupéré la moitié des équipages égarés dans Vaux/mer…
Les conches s’enchaînent puis un paysage plus sauvage avec la côte de Tire-cul à 18% où aucune voiture ne démérite.

A Port-Maubert , nous déjeunons en constatant que la marée va plus vite que le service…
Le repas était bon mais la digestion avait le temps de se faire entre chaque plat !

Nos amis royannais nous quittent et nous partons vers Pons et son donjon (165 marches pour les plus courageux et une vue à 360°, superbe mais aucune mesure de sécurité).

Enfin voilà Cognac et ses sens interdits ! Petit cafouillage pour se garer entre les quelques places possibles dans l’hôtel, le long des trottoirs ou sur le parking avoisinant mais chacun peut se poser avant le dîner au restaurant situé à 150m. Bon accueil avec l’étage pour nous seuls; le repas se termine par une dégustation de cognac, bien évidemment.

Jour 3 : vendredi 24 août – rallye en grande champagne

 

Départ en convoi vers Archiac où nous retrouvons Aurélie et François, co-organisateurs.
Ça commence fort : la seule station-service du coin refuse obstinément d’abreuver nos voitures au grand désespoir de Dominique.
Après le briefing, chaque voiture se lance, avec plus ou moins d’appréhension, à l’assaut des petites routes charentaises .

Au château de Bouteville, 2 équipages en perdition sont ramenés dans le droit chemin par François et Aurélie. La visite nous confirme que la restauration de vieux édifices est une longue et coûteuse entreprise….quelle que soit l’époque !

Pour le pique-nique à côté de Vibrac, Monsieur Prioulat nous attend, avec nappes, pétillants de raisins et agréables plateaux-repas. La faim aidant, nous commençons avant que la 2CV de Laurent, 1ère arrivée au château, ne pointe le bout de son capot !
Quelques virons supplémentaires et François et Aurélie nous attendent de pied ferme à Bourg-Charente pour les épreuves de dextérité pour conducteurs et co-pilotes. Certains en ont démonté le volant.
Retour à Cognac avant de repartir en co-voiturage dans la “banlieue” de St-Fort-sur-le-Né
où le même Monsieur Prioulat nous fait visiter ses chais et surtout déguster pineau blanc ou rouge, cognac, foie gras au pineau, truite de Gensac au cognac en apéritif puis un délicieux cochon de lait, toujours au pineau. Après les résultats et la distribution de bouteilles (nous sommes en Charente…), François a su mettre de l’ambiance avec son karaoké si bien que le retour a été tardif.

Jour 4 : samedi 25 août – au chai de meukow

 

Ce matin, la grasse matinée est possible, peut-être pour récupérer de la soirée de la veille… Il pleut (les conséquences du karaoké d’hier ?).
Puis visite des établissements Meukow avec une guide très intéressante et déjeuner sur le site pour un dernier repas excellent avant le retour, marqué par la photo involontaire de Daniel et Anick dans leur Porsche à St-Sornin-leulac … à + de 50 km/h !!!!
Apparemment il semble plus facile de dompter une panthère que des purs-sangs mécaniques.

Pour résumer, on a bien ri, bien mangé, bien bu, tout en découvrant de superbes paysages !

ACVE